Galiléo Diagnostics Galiléo Diagnostics English website Galiléo Diagnostics Español website

L'innovation au service de la clinique

Dois-je arrêter les traitements symptomatiques avant de réaliser le prélèvement pour un Cyno-DIAL®, Feli-DIAL® ou SENSITEST® ?

le 7 mar, 2015

Les traitements symptomatiques interfèrent peu dans les tests sérologiques servant pour la recherche et le dosage des IgE spécifiques, catégorie dont font partie Cyno-DIAL®, Feli-DIAL® et SENSITEST®.

Les glucocorticoïdes oraux à action courte – les quelques études menées chez le chien ont conclu que leur administration sur une durée inférieure à 2 mois est sans effet sur les IgE spécifiques. Chez le chat, une étude a décrit l’absence d’effet d’un traitement d’une durée de 1 mois sur les IgE spécifiques.

Les glucocorticoïdes injectables à action longue – peu d’études existent sur leur effet sur les IgE spécifiques chez le chien et le chat. Il semblerait qu’un traitement d’une durée inférieur à 28 jours ne modifie pas les résultats des dosages et de recherche des IgE spécifiques.

Les glucocorticoïdes topiques – on peut raisonnablement penser que les corticoïdes topiques sont également sans effet sur le dosage et la recherche des IgE spécifiques, tout comme le sont les corticoïdes oraux.

L’effet des antihistaminiques n’a pas été étudié chez le chien et le chat. Mais le mécanisme d’action de ces molécules qui est connu, ne doit en théorie pas interférer avec le dosage et la recherche des IgE spécifiques.

Des études dans lesquelles la ciclosporine a été utilisée pendant une période allant jusqu’à 2 mois pour traiter la dermatite atopique canine ont conclu que la molécule est sans effet sur les IgE spécifiques.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someone